smokey_creatrice_sarah.jpg

SARAH BENMANSOUR

FONDATRICE/STYLISTE

Depuis son enfance, Sarah rêve de devenir créatrice de mode. Mais lorsque nous sommes jeunes et que nous songeons à l’avenir, de tels objectifs semblent lointains et inaccessibles. Lucide et pragmatique, elle quitte son Maroc natal pour se tourner vers des études en économie à la Sorbonne. Baignant dans la capitale iconique de l'élégance, son intérêt pour la création ne cesse de s'intensifier et elle décide de saisir sa chance en se présentant au concours de l'Institut Français de la Mode. Avec succès.

Entre 2013 et 2018, elle se fait la main chez Chanel, Valentino, McQueen, Tiffany & Co, Balenciaga et Louis Vuitton. Elle côtoie les plus grandes maisons côté clientèle, backstage de défilé, développement produit ou encore marketing. Ainsi immergée, elle croque ses premières silhouettes frénétiquement en pensant à la femme moderne, plurielle et indépendante qu'elle souhaite personnifier. Elle affirme son style comme un langage. L'expression d'une femme charismatique, décomplexée, résolument ancrée dans l'air du temps, jonglant astucieusement entre codes formels et désinvoltes.

Son inspiration, elle la puise dans le smoking et dans le charisme qu'il dégage. Un parfait compromis entre chic et confort, quintessence de l'élégance et symbole d'influence. Un vêtement riche d'histoire, imposé comme une pièce emblématique du vestiaire féminin par Yves Saint Laurent et adopté dès les années 70 par de nombreuses icônes comme Marlène Dietrich et Françoise Hardy.

Cette silhouette souvent androgyne, au faux air de garçon, elle se l'approprie, la bouscule, la réinvente, la nuance. Elle la déconstruit jusqu'à n'en retenir que les détails, ces petits trucs en plus qui en font toute la puissance. Elle joue des codes et s’en amuse pour lui apporter sa propre vision. Une vision d'une femme moderne, plurielle, capable de twister sans complexe classic chic et casual cool. La vision d'une féminité exacerbée, confiante et indépendante, s'amusant des convenances comme de la vie.